Vous êtes ici :

Pollution de l'air intérieur : pas une priorité du Grenelle 2

04/09/20092 commentaires

Catégorie : Maison écologique

Ce n'est parce que l'on voit un brouillard de pollution sur la ville à travers la fenêtre de sa maison que l'on est à l'abri pour autant. C'est ce que remarque avec étonnement Christophe Le Guehennec, responsable des Questions Santé pour le magazine UFC Que Choisir. "L'air intérieur est 5 à 10 fois plus pollué que l'air extérieur, c'est particulièrement vrai en zone rurale. Aujourd'hui, à l'heure actuelle, on a du mal à s'expliquer cette différence entre zone urbaine et zone rurale". En cause l'utilisation de produits chimiques dans les matériaux de construction et dans les produits de consommation courante, comme les meubles et les produits ménagers.

air-interieur

Dernière découverte en date, les colles toxiques utilisées pour poser la moquette, des particules nocives sont relâchées pendant des années. "Ces substances vont se combiner avec l'air ambiant et c'est là que vont se créer des polluants tels que, par exemple, le formaldéide, qui est un peu l'ennemi public n°1 de l'air intérieur, parce que c'est une substance chimique qui est très irritante, à très faible dose". Les particuliers peuvent dores et déjà se prémunir de cette pollution.

François Maupetit, expert sur les questions santé et environnement au Conseil Scientifique et Technique du Bâtiment nous explique : "Bien aérer et ventiler c'est la première chose à faire. La deuxième chose à faire c'est d'essayer de limiter au maximum les émissions polluantes des activités humaines dans les logements, et des produits que l'on va mettre dans ces logements, de tout type de produit : Le fait de fumer, de faire du bricolage, de la cuisine, avoir des sources de combustion... il faut limiter pour que l'air soit toujours respirable dans les batiments".

La France est toujours en retard dans ce domaine, contrairement à d'autres pays comme l'Allemagne ou la Suède. Les choses ont pourtant commencées à bouger avec le Grenelle de l'Environnement, une prise de conscience qui reste insuffisante pour Marie Christine Blandin, sénatrice verte à l'origine d'un rapport parlementaire sur les pollutions domestiques, même si elle a conscience qu'il est difficile de légiférer dans ce domaine. "Autant on peut réglementer la santé au travail, autant on ne peut pas réglementer l'air intérieur d'une maison. A défaut de normes contraignantes, c'est à dire retrait de la vente, de toute façon on peut mettre des étiquetages précis, et ça la loi peut le faire. Ce n'est pas dans le Grenelle, donc rendez-vous dans le Grenelle n°2 qui commence seulement au Sénat, à l'automne, lors de la rentrée parlementaire".

Problème, la principale problématique du Grenelle de l'Environnement reste la lutte contre le réchauffement climatique, les logeùents doivent donc être de plus en plus étanches pour favoriser les économies d'énergie, et ce, au détriment de la qualité de l'air intérieur.

Source : RFI
Crédit photo : bpmm

2 réponses à “Pollution de l'air intérieur : pas une priorité du Grenelle 2”

  1. pierrepierre dit :

    Bonjour,
    j'ai découvert une solution très performante pour lutter contre la pollution de l'air intérieur, les plantes dépolluantes dont l'efficacité est prouvée par de nombreuse recherches scientifiques: plus d'info sur plantes-depolluantes.com, plantairpur.fr, bioxygene.com etc...

  2. GOEPFERT GUY dit :

    Depuis 1972, l société Allemande JaDecor fabrique des revêtements muraux biologiques à base de coton et fibres naturelles minérales, végétale et/ou animale qui répondent entre autre à cette problématique.
    De nombreuses crèches, hôpitaux, maisons de retraites, écoles et autres lieu publics ont été habillées avec ces enduits textiles écologiques.
    Ils élèvent la "tapisserie" au rang d'acteur dans l'amélioration de la qualité de l'air, des économies d'énergies, de la diminution de la pollution sonore, de la régulation hygrométrique, de la lutte contre les allergies, etc...
    De nombreux pays utilisent ce procédé certifié et breveté d'enduit textile depuis des années alors que la France se réveille depuis à peine 4/5 ans

Laisser un commentaire

Article précedent :
Article suivant :